Approfondir

“Lorsque en 1868, à Rome, j’ai entendu pour la première fois Liszt, toutes mes facultés auditives semblaient se transformer dès qu’il commençait à jouer. Cette transformation si inattendue m’a frappée plus que son jeu lui-même… Pendant que j’écoutais cette musique…je sentais ma pensée circuler comme si elle avait acquis, indépendamment de ma volonté, la faculté de marcher en avant et en arrière par des chemins que je ne connaissais pas.” (Marie Jaëll)

Cette expérience conduit Marie Jaëll à se demander comment reproduire cette musicalité. Dans une démarche tout à fait novatrice, elle s’engage dans une réforme complète de l’apprentissage musical, fondée sur la conscience du mouvement et le développement de la sensibilité. Elle envisage l’étude de la musique et du piano par la recherche des rapports existants entre l’expression d’une exécution musicale et les moyens souvent inconscients que le pianiste utilise pour arriver à cette expression artistique. Il s’agit pour l’interprète de découvrir et de percevoir ce lien qui unit la cause à l’effet, la pensée musicale et la sensibilité tactile, le cerveau et la main.

Dégager la conscience de la main, en percevoir le mouvement ou l’immobilité, sentir les doigts qui en font partie comme autant d’éléments indépendants, développer sa sensibilité tactile a une répercussion sur le développement de l’intelligence et sur la manière dont le cerveau reçoit et emmagasine ces informations.

Les recherches en neurosciences actuelles montrent à quel point le monde sensoriel influe notre mode de pensée, et peut participer à l’éducation. Nous pensons avec notre corps ! Cette idée de poète est maintenant une proposition scientifique, et les intuitions de Marie Jaëll se trouvent confirmées par les expérimentations d’aujourd’hui…. et bien d’autres, sont dans la lignée des recherches de Jaëll, et témoignent de son actualité.

L’expression musicale authentique naît de la conscience du corps, de la découverte et de l’affinement de la sensibilité de la main, de la recherche du mouvement musical juste, et de l’affinement du toucher qui permet d’affiner le jeu instrumental.